La compagnie

La création de la Cie Fil en Trop’ en 2010, c’est avant tout la rencontre humaine de trois personnes. Trois caractères et parcours différents qui ont permis au goût de l’écriture, à la fibre artistique et au jeu d’acteur de se compléter et de s’harmoniser pour se lancer dans l’aventure de la création de spectacles de marionnettes…
C’est en autodidacte que les 3 membres de la Cie, Virginie Baudson, Julie De Cock et Merel Verwimp se sont formées aux arts de la marionnette et continuent d’apprendre et créer. C’est en faisant qu’on apprend, pas à pas avec essaie et erreurs…
C’est dans l’habitat groupé de la ferme de vevy wéron à wépion au sein de leur atelier collectif qu’elles construisent , créent, inventent.
Notre volonté est de proposer un travail artistique qui réagit par rapport à des thématiques sociétales qui nous interpellent avec toujours le soucis d’être le plus proche possible de la réalité sans tomber dans la caricature ou le donneur de leçon mais plutôt avec l’envie d’ouvrir les réflexions et les horizons de tout un chacun.

Virginie Baudson

Depuis son implication au sein de la Cie Fil en trop’ en 2010, Virginie est passée de la découverte du monde de la marionnette à une connaissance approfondie du secteur et des personnalités qui le compose en Belgique. Les nombreuses représentations de « Bel appartement clé-sur-porte » ainsi que d’« Un rien soluble » lui ont conféré une aisance dont elle profite pour transmettre son art. Au sein de la Cie, elle s’implique dans toutes les étapes de création mais son lieu d’expression privilégié est l’écriture des scénarios et la mise en scène. En cela, elle met à profit sa formation de philosophe et d’enseignante :notions pédagogiques, connaissance du programme,… Et chaque animation à mener avec le jeune public en dehors des représentations sera abordée grâce à ces compétences. Son parcours professionnel lui a permis de connaître en profondeur les enfants de tous âges : professeur de morale du primaire au secondaire supérieur, lectrice et animatrice pour des enfants placés en maison d’accueil, animatrice dans une ludothèque pour les écoles primaire, animations d’enfants en Roumanie.

En outre, et parce que c’est un bagage qui ne s’oublie pas, elle a durant toute sa scolarité suivi des cours de diction, de déclamation et des stages de théâtre.

Enfin, maman à deux reprises depuis 2012, elle s’ouvre à l’univers des touts petits avec un intérêt particulier sur les étapes de l’apprentissage de l’autonomie de l’enfant par lui-même.

Merel Verwimp

DSCF1657

Merel est marionnettiste, plasticienne, chanteuse et éducatrice spécialisé. Marionnettiste principalement autodidacte depuis ses 20 ans, elle n’a de cesse d’aller à la rencontre de marionnettistes chevronnés pour perfectionner son apprentissage. Elle anime bon nombre d’ ateliers de fabrication de marionnettes avec des jeunes au sein de diverses asbl en France et en Belgique.

Sa scolarité en école Steiner, ses diverses formations et voyages lui confère une grande ouverture à l’art de manière générale : théâtre, chant, musique, danse, dessin, sculpture.

Sa formation d’éducatrice spécialisée vient compléter son bagage en lui offrant une écoute et une maîtrise dans la relation à l’autre, principalement des jeunes en difficultés.

Les marionnettes sont un outil magnifique qui lui servent à communiquer sa parole, ses ressentis, ses joies, ses peines pour se positionner.

Julie De Cock

IMG_6843-1024x682

comédienne animatrice en théâtre-action, marionnettiste. titulaire d’une licence en communication appliquée ( IHECS: Animation socioculturelle et éducation permanente)

C’est durant ses études en communication qu’elle a découvert le théâtre action. Très intéressée par la démarche de création collective et de rencontre humaine qu’offrait cette technique artistique, au confluent du culturel et du social, elle a décidé d’approfondir ses connaissances dans le domaine. Après un passage furtif dans l’univers du clown, elle a réalisé un projet de théâtre forum à Ouagadougou, spectacle qui s’est joué dans différents villages. Elle est ensuite partie au Mexique pour animer des ateliers de théâtre pour des enfants dans des communautés de Oaxaca. A son retour, elle a suivi une formation de trois ans de comédienne animatrice spécialisée en théâtre-action. En 2009, elle a rejoint le collectif libertalia , compagnie de théâtre-action professionnelle, avec lequel elle anime des ateliers de théâtre et joue dans les spectacles de la Cie. Son chemin a croisé celui de la marionnette autour d’une belle rencontre humaine avec ses deux comparses .